Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.

E-Santé

La médecine à un niveau supérieur

À l’hôpital Imelda de Bonheiden, le docteur Tim Tollens a pratiqué une chirurgie de l’éventration à l’aide de la visualisation en 3D. Des médecins l’ont suivi en direct au départ de 280 sites dans 49 pays. Le chirurgien a utilisé le casque HoloLens de Microsoft et une application de Mr. Watts.

Docteur Tim Tollens

est chirurgien généraliste et abdominal, spécialisé en chirurgie abdominale et de l’éventration. Maître de stage coordinateur et formateur, il dirige également le service de chirurgie de l’hôpital Imelda à Bonheiden.

L’IT dans les soins de santé

Le Dr. Tim Tollens dirige le service de chirurgie de l’hôpital Imelda. Il est lui-même spécialisé en chirurgie abdominale et en chirurgie de l’éventration, une discipline complexe. “Le développement de l’IT dans notre secteur est peut-être visible, mais il est trop lent à mon sens”, constate le chirurgien. “La crise sanitaire a probablement accéléré les choses. Le patient s’est habitué aux consultations vidéo et aux conseils à distance.” L’intérêt du médecin pour l’utilisation de l’informatique dans sa discipline et sa recherche perpétuelle de nouvelles applications a donné lieu à une première en Flandre.

Retransmission en direct grâce aux lunettes intelligentes

“J’ai découvert HoloLens, le casque de réalité mixte de Microsoft, par l’intermédiaire de l’entreprise de technologie médicale Becton Dickinson”, explique-t-il. “C’est également dans ce contexte que j’ai connu Mr. Watts, une entreprise belge qui développe des applications pour le casque HoloLens.” Le docteur Tollens avait déjà filmé ses interventions chirurgicales dans le cadre de la formation et la recherche. Le casque HoloLens étant muni d'une caméra, cela permet à d’autres personnes de suivre en quelque sorte l’intervention à travers les yeux du chirurgien. Le docteur Tollens a pratiqué une chirurgie complexe de l’éventration en portant les lunettes intelligentes. Des médecins l’ont suivi en direct au départ de 280 sites dans 49 pays.

Projection sur le patient

“La véritable valeur ajoutée réside dans l’application développée par Mr. Watts”, poursuit le docteur Tollens. “Celle-ci crée un environnement virtuel auquel vous accédez grâce au casque HoloLens. Le chirurgien peut par exemple ouvrir le dossier médical du patient dans cet espace virtuel.” L’application est commandée par la voix, les gestes ou les mouvements oculaires. “Je n’ai donc plus besoin de quitter la table d’opération ni de retirer mes gants pour vérifier une donnée sur l’ordinateur.” Grâce à HoloLens, toutes les informations sont disponibles directement et en toute sécurité depuis la table d’opération.

Visualisation en 3D

Le principal avantage réside dans l’utilisation de la réalité mixte (mixed reality - MR). Via le casque HoloLens, l’application montre des images médicales – par exemple d’un CT-scan – et les projette sur le patient. Le chirurgien voit dans cette image en réalité mixte où se situe précisément le problème du patient. Et cela lui permet de cibler très précisément l’emplacement de l’intervention, sans être trop invasif. “Selon moi, cette technique – la visualisation et la superposition en 3D – représente vraiment l’avenir”, déclare le docteur Tollens.

Avantage au bloc opératoire

L’intervention chirurgicale pratiquée par le médecin à l’aide du casque HoloLens et de l’application de Mr. Watts a révélé plusieurs avantages pratiques importants. “Les écrans vidéo onéreux et tout le câblage complexe qui les accompagne ne sont plus nécessaires en salle d’opération”, explique-t-il. “Les images dont le chirurgien a besoin apparaissent sur ses lunettes intelligentes. Une solution non seulement beaucoup plus pratique pour le travail de toute l'équipe, mais qui permet aussi de réaliser des économies substantielles lors de l’aménagement d’un bloc opératoire.”

e-book ‘les soins créent des liens’

La digitalisation continue du secteur médical belge ouvre chaque jour des opportunités d’optimiser la qualité, l’accessibilité et la transparence des soins. Découvrez dans notre e-book ‘Les soins créent des liens’ les opportunités et les défis de cette évolution.

Quinten De Raedt

a étudié le droit à l’Université d’Anvers. Il est directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch.

Polonaise à l’origine, l’entreprise Comarch est devenue, au fil de ces trente dernières années, un acteur mondial du secteur logiciel comptant 6 500 collaborateurs. L’e-santé est l’un des domaines dans lesquels l’entreprise est active. Ainsi, en Pologne, Comarch possède son propre hôpital où elle a acquis une vaste expérience en matière de solutions de suivi à distance. L’entreprise mise en outre sur le développement et la production de toutes sortes d’appareils IoT tels que des cardiofréquencemètres et tensiomètres connectés.

Comarch

Le suivi à domicile soulage les établissements médicaux

Le Point de Diagnostic mobile de Comarch permet aux patients de transmettre eux‑mêmes toutes sortes d’infos médicales sans se rendre chez le médecin ou à l’hôpital.

Faite pour la 5G

Le docteur Tollens évoque avec enthousiasme sa première expérience avec le casque et l’application de réalité mixte, même si des améliorations restent possibles. “Afficher des constructions en 3D de manière correctement calibrée reste un défi. Mais cela s’affinera avec le temps.” Lorsque nous utilisons HoloLens, de grands volumes de données se déplacent entre les lunettes intelligentes et l’application hébergée dans le cloud. “C’est exactement pour ce type d’application que la 5G est prévue.” Chaque fois que le médecin bouge la tête, l’application ajuste l’image en temps réel, sans aucune latence.

MR. WATTS
est une spin-out de la société de logiciels anversoise icapps. Le nom de l’entreprise fait référence à Wade Watts, le personnage principal du roman de science fiction ‘Ready Player One’ d’Ernest Cline, adapté au cinéma par Steven Spielberg en 2018.

L'HÔPITAL IMELDA
est un hôpital général situé dans les forêts de Bonheiden. Il dispose de 502 lits pour les hospitalisations classiques et d’un hôpital de jour de 94 lits. Il emploie les technologies les plus innovantes et forme ses collaborateurs en continu, ce qui en fait un hôpital aussi moderne que dynamique.

Quinten De Raedt, directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch

“Les appareils sont connectés, le patient n’a donc pas besoin d’introduire et transmettre manuellement les valeurs mesurées ; cela permet d’éviter les erreurs.”

Pas d’erreurs dans la collecte des données

Avec le concept du Diagnostic Point, Comarch joue sur une tendance claire au sein du secteur médical. “L’objectif principal est la prévention”, affirme Quinten De Raedt, directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch. “Et pour l’atteindre, nous apportons au patient une meilleure compréhension de sa propre santé. Dans le même temps, nous soulageons également la pression exercée sur les établissements médicaux. Un Diagnostic Point peut transmettre de nombreuses données sans que le patient ait besoin de se rendre chez le médecin ou à l’hôpital.”

Accessible à tous

Avec Proximus comme coéquipier, Comarch a développé et testé le Diagnostic Point en Belgique. “Nous avons testé le concept sur la plateforme d'innovation de Proximus. Nous avons pour ce faire utilisé un réseau 5G autonome. Parallèlement nous avons élaboré le concept d’un Point de Diagnostic mobile pour les entreprises.” L’idée sous-tendant ce projet est de proposer l’application aux entreprises, de sorte qu'elle soit également accessible à un public plus large, par exemple sur un campus d’entreprise, dans un aéroport, en pharmacie, etc.

COMARCH
est un éditeur de logiciels qui implémente et intègre des solutions ICT propres. Depuis 1993, la philosophie de l’entreprise consiste à viser l’excellence dans l’implémentation de solutions avancées. Pour ce faire, elle propose un éventail d’applications transversales et développe des produits destinés à certains secteurs spécifiques et services technologiques avancés.

La médecine à un niveau supérieur

E-Santé

À l’hôpital Imelda de Bonheiden, le docteur Tim Tollens a pratiqué une chirurgie de l’éventration à l’aide de la visualisation en 3D. Des médecins l’ont suivi en direct au départ de 280 sites dans 49 pays. Le chirurgien a utilisé le casque HoloLens de Microsoft et une application de Mr. Watts.

L’IT dans les soins de santé

Le Dr. Tim Tollens dirige le service de chirurgie de l’hôpital Imelda. Il est lui-même spécialisé en chirurgie abdominale et en chirurgie de l’éventration, une discipline complexe. “Le développement de l’IT dans notre secteur est peut-être visible, mais il est trop lent à mon sens”, constate le chirurgien. “La crise sanitaire a probablement accéléré les choses. Le patient s’est habitué aux consultations vidéo et aux conseils à distance.” L’intérêt du médecin pour l’utilisation de l’informatique dans sa discipline et sa recherche perpétuelle de nouvelles applications a donné lieu à une première en Flandre.

Docteur Tim Tollens

est chirurgien généraliste et abdominal, spécialisé en chirurgie abdominale et de l’éventration. Maître de stage coordinateur et formateur, il dirige également le service de chirurgie de l’hôpital Imelda à Bonheiden.

Retransmission en direct grâce aux lunettes intelligentes

“J’ai découvert HoloLens, le casque de réalité mixte de Microsoft, par l’intermédiaire de l’entreprise de technologie médicale Becton Dickinson”, explique-t-il. “C’est également dans ce contexte que j’ai connu Mr. Watts, une entreprise belge qui développe des applications pour le casque HoloLens.” Le docteur Tollens avait déjà filmé ses interventions chirurgicales dans le cadre de la formation et la recherche. Le casque HoloLens étant muni d'une caméra, cela permet à d’autres personnes de suivre en quelque sorte l’intervention à travers les yeux du chirurgien. Le docteur Tollens a pratiqué une chirurgie complexe de l’éventration en portant les lunettes intelligentes. Des médecins l’ont suivi en direct au départ de 280 sites dans 49 pays.

Projection sur le patient

“La véritable valeur ajoutée réside dans l’application développée par Mr. Watts”, poursuit le docteur Tollens. “Celle-ci crée un environnement virtuel auquel vous accédez grâce au casque HoloLens. Le chirurgien peut par exemple ouvrir le dossier médical du patient dans cet espace virtuel.” L’application est commandée par la voix, les gestes ou les mouvements oculaires. “Je n’ai donc plus besoin de quitter la table d’opération ni de retirer mes gants pour vérifier une donnée sur l’ordinateur.” Grâce à HoloLens, toutes les informations sont disponibles directement et en toute sécurité depuis la table d’opération.

Visualisation en 3D

Le principal avantage réside dans l’utilisation de la réalité mixte (mixed reality - MR). Via le casque HoloLens, l’application montre des images médicales – par exemple d’un CT-scan – et les projette sur le patient. Le chirurgien voit dans cette image en réalité mixte où se situe précisément le problème du patient. Et cela lui permet de cibler très précisément l’emplacement de l’intervention, sans être trop invasif. “Selon moi, cette technique – la visualisation et la superposition en 3D – représente vraiment l’avenir”, déclare le docteur Tollens.

L'HÔPITAL IMELDA
est un hôpital général situé dans les forêts de Bonheiden. Il dispose de 502 lits pour les hospitalisations classiques et d’un hôpital de jour de 94 lits. Il emploie les technologies les plus innovantes et forme ses collaborateurs en continu, ce qui en fait un hôpital aussi moderne que dynamique.

e-book ‘les soins créent des liens’

La digitalisation continue du secteur médical belge ouvre chaque jour des opportunités d’optimiser la qualité, l’accessibilité et la transparence des soins. Découvrez dans notre e-book ‘Les soins créent des liens’ les opportunités et les défis de cette évolution.

Avantage au bloc opératoire

L’intervention chirurgicale pratiquée par le médecin à l’aide du casque HoloLens et de l’application de Mr. Watts a révélé plusieurs avantages pratiques importants. “Les écrans vidéo onéreux et tout le câblage complexe qui les accompagne ne sont plus nécessaires en salle d’opération”, explique-t-il. “Les images dont le chirurgien a besoin apparaissent sur ses lunettes intelligentes. Une solution non seulement beaucoup plus pratique pour le travail de toute l'équipe, mais qui permet aussi de réaliser des économies substantielles lors de l’aménagement d’un bloc opératoire.”

Faite pour la 5G

Le docteur Tollens évoque avec enthousiasme sa première expérience avec le casque et l’application de réalité mixte, même si des améliorations restent possibles. “Afficher des constructions en 3D de manière correctement calibrée reste un défi. Mais cela s’affinera avec le temps.” Lorsque nous utilisons HoloLens, de grands volumes de données se déplacent entre les lunettes intelligentes et l’application hébergée dans le cloud. “C’est exactement pour ce type d’application que la 5G est prévue.” Chaque fois que le médecin bouge la tête, l’application ajuste l’image en temps réel, sans aucune latence.

MR. WATTS
est une spin-out de la société de logiciels anversoise icapps. Le nom de l’entreprise fait référence à Wade Watts, le personnage principal du roman de science fiction ‘Ready Player One’ d’Ernest Cline, adapté au cinéma par Steven Spielberg en 2018.

Comarch

Le suivi à domicile soulage les établissements médicaux

Le Point de Diagnostic mobile de Comarch permet aux patients de transmettre eux‑mêmes toutes sortes d’infos médicales sans se rendre chez le médecin ou à l’hôpital.

Polonaise à l’origine, l’entreprise Comarch est devenue, au fil de ces trente dernières années, un acteur mondial du secteur logiciel comptant 6 500 collaborateurs. L’e-santé est l’un des domaines dans lesquels l’entreprise est active. Ainsi, en Pologne, Comarch possède son propre hôpital où elle a acquis une vaste expérience en matière de solutions de suivi à distance. L’entreprise mise en outre sur le développement et la production de toutes sortes d’appareils IoT tels que des cardiofréquencemètres et tensiomètres connectés.

Quinten De Raedt

a étudié le droit à l’Université d’Anvers. Il est directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch.

Pas d’erreurs dans la collecte des données

Avec le concept du Diagnostic Point, Comarch joue sur une tendance claire au sein du secteur médical. “L’objectif principal est la prévention”, affirme Quinten De Raedt, directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch. “Et pour l’atteindre, nous apportons au patient une meilleure compréhension de sa propre santé. Dans le même temps, nous soulageons également la pression exercée sur les établissements médicaux. Un Diagnostic Point peut transmettre de nombreuses données sans que le patient ait besoin de se rendre chez le médecin ou à l’hôpital.”

Quinten De Raedt, directeur des ventes Telecom & E-health chez Comarch

“Les appareils sont connectés, le patient n’a donc pas besoin d’introduire et transmettre manuellement les valeurs mesurées ; cela permet d’éviter les erreurs.”

Accessible à tous

Avec Proximus comme coéquipier, Comarch a développé et testé le Diagnostic Point en Belgique. “Nous avons testé le concept sur la plateforme d'innovation de Proximus. Nous avons pour ce faire utilisé un réseau 5G autonome. Parallèlement nous avons élaboré le concept d’un Point de Diagnostic mobile pour les entreprises.” L’idée sous-tendant ce projet est de proposer l’application aux entreprises, de sorte qu'elle soit également accessible à un public plus large, par exemple sur un campus d’entreprise, dans un aéroport, en pharmacie, etc.

COMARCH
est un éditeur de logiciels qui implémente et intègre des solutions ICT propres. Depuis 1993, la philosophie de l’entreprise consiste à viser l’excellence dans l’implémentation de solutions avancées. Pour ce faire, elle propose un éventail d’applications transversales et développe des produits destinés à certains secteurs spécifiques et services technologiques avancés.