Ce site web utilise des cookies

Nous utilisons des cookies fonctionnels et analytiques pour améliorer notre site Web. De plus, des tiers placent des cookies de suivi pour afficher des publicités personnalisées sur les réseaux sociaux. En cliquant sur Accepter, vous consentez au placement de ces cookies.

next normal

Travail hybride : 

au client et aux résultats

priorité à l'humain,

Le travail hybride ne consiste pas à exprimer le travail en termes de jours de travail au bureau ou à domicile, mais à créer un cadre axé sur l’humain, le client et les résultats. Dans son manifeste, Isabel De Clercq explique aux entrepreneurs comment adopter ce modèle.

Isabel De Clercq
auteur de ‘Hybrid Work – A Manifesto.’ 

“Les choix posés maintenant par les organisations reflètent les valeurs de celles-ci.”

5. Privilégiez la collaboration asynchrone

Le travail asynchrone entraîne moins d’interruptions et donne aux travailleurs du savoir le signal que l’organisation attache de l’importance au sentiment de satisfaction ressenti après la journée de travail.

“Tout le monde ne doit pas toujours travailler en
même temps ou au même endroit.”

Dans son manifeste, Isabel plaide pour les moments de concentration et le travail asynchrone. “Nous considérons les réunions comme le seul mode possible de collaboration. Mais il existe d’autres solutions : la collaboration non simultanée en est une. Organisez des réunions avant les activités qui nécessitent une présence simultanée : prendre une décision par exemple. Par contre, prendre connaissance d’informations, se forger une opinion et l’exprimer par des mots sont autant d’activités qui peuvent se faire en amont de manière asynchrone.” Cette approche libère plus de temps propice à la concentration, une condition indispensable pour donner du sens au travail du savoir.

“Le travail hybride est souvent présenté comme la liberté ultime pour l’individu. Mais ce n’est absolument pas de cela qu’il s’agit.” Isabel est formelle. “Songez à la Sainte Trinité : individu, équipe et organisation. L’individu doit méditer davantage sur la manière dont il crée de la valeur ajoutée. Quant au dirigeant, il doit être plus attentif à établir la connexion et la confiance. Enfin, l’organisation doit faire preuve de clarté dans ses directives : des principes généraux qui permettent aux équipes de définir des modalités et de bonnes méthodes d’interaction.”

Isabel De Clercq est la fondatrice de Connect Share Lead, une entreprise qui aide les organisations à concevoir un lieu de travail sain. Le travail hybride facilite cette mise en place. De la formation continue par le partage asynchrone du savoir à la productivité par la concentration et la technologie, en passant par le langage digital et une plus grande autodétermination. Adopter le travail hybride, c’est être gagnant sur tous les fronts, tout en améliorant le service clientèle.

Individu – équipe – organisation : la Sainte Trinité 

Réglementations excessives, vision étriquée

Isabel observe que les organisations réagissent nerveusement en prévision de ce qui les attend à l’automne prochain. “C’est comme si beaucoup d'entre elles se sentaient contraintes de franchir le pas. Elles se contentent généralement de proposer deux jours de télétravail, faisant l’impasse sur les multiples possibilités qu’implique le travail hybride.” Isabel évoque alors avec ferveur des concepts comme la confiance, l’organisation mature du travail, l’orientation client et la formation continue.

Collaboration asynchrone et moments de concentration

Sept indicateurs qui montrent que les organisations adoptent le modèle hybride

Isabel De Clercq 

Fondatrice de Connect Share Lead, Isabel De Clercq est aussi l’auteur de ‘Hybrid Work – A Manifesto’, de l’ouvrage de management ‘Social Technologies in Business’ et du recueil de nouvelles intitulé ‘Gekruld’.

1. pas de règles strictes, mais des ‘guiding principles

Donner des directives générales est un signe de confiance dans la force de l’équipe. L’organisation attache de l’importance à une relation de travail mature.

2. Le 'one size fits all' aux oubliettes

Les différents rôles impliquent d’autres exigences. Laissez exister les différences entre les individus et entre les équipes. Cela témoigne d’une approche axée sur l’humain. 

4. Institutionnalisez les moments de concentration

Les collaborateurs ne doivent pas être systématiquement joignables et les dirigeants n’ont pas besoin de vérifier si leurs collaborateurs sont bien occupés à travailler.

3. Nous sommes des “chercheurs”

Le chemin vers le travail hybride est différent pour chaque organisation et s’accompagne d’une recherche continue. Osez aussi le reconnaître.

6. Formation continue

Encouragez les collaborateurs à poursuivre leur développement et soutenez-les dans leurs ambitions.

7. En tant que dirigeant, donnez le ton

Les dirigeants présents à 100 % au bureau donnent le signal que le bureau est le lieu central du pouvoir. Dans le travail hybride, tous les lieux de travail sont équivalents.

Les gagnants du concours One du mois de juin ont reçu le livre ‘5G: De ruggengraat van onze toekomst’ de Tom Cassauwers ou le livre ‘Faut-il avoir peur de la 5G ?’ de Guy Pujolle

  • Eric De Ron
  • Steven Ackx
  • Alain Dumont
  • Nele Warnez
  • Koan Van Echelpoel
  • Luc Stock

Diriger, motiver et lier en ligne

“La pandémie et le télétravail continu ont rendu difficile le maintien d'un bon équilibre depuis longtemps. C’est pourquoi notre travail est à présent essentiellement axé autour de la devise : ‘Work smarter, Connect together & Energize yourself’. Nous dispensons des conseils, organisons des webinaires, diffusons des vidéos et donnons des directives sur l’importance des moments de détente ainsi que d’une culture de réunion plus intelligente.”

Erica Baetslé,
HR Manager Wellbeing & Engagement chez Proximus

Répondez aux questions du concours et tentez de remporter l’un des 3 exemplaires.

‘Hybrid Work’ d'Isabel De Clercq 

Gagnez le livre

client et aux résultats

Le travail hybride ne consiste pas à exprimer le travail en termes de jours de travail au bureau ou à domicile, mais à créer un cadre axé sur l’humain, le client et les résultats. Dans son manifeste, Isabel De Clercq explique aux entrepreneurs comment adopter ce modèle.

priorité à l'humain, au 

Travail hybride : 

next normal

Collaboration asynchrone et moments de concentration

2. Le 'one size fits all' aux oubliettes

6. Formation continue

Le travail asynchrone entraîne moins d’interruptions et donne aux travailleurs du savoir le signal que l’organisation attache de l’importance au sentiment de satisfaction ressenti après la journée de travail.

5. Privilégiez la collaboration asynchrone

Les collaborateurs ne doivent pas être systématiquement joignables et les dirigeants n’ont pas besoin de vérifier si leurs collaborateurs sont bien occupés à travailler.

4. Institutionnalisez les moments de concentration

Le chemin vers le travail hybride est différent pour chaque organisation et s’accompagne d’une recherche continue. Osez aussi le reconnaître.

3. Nous sommes des “chercheurs”

Les différents rôles impliquent d’autres exigences. Laissez exister les différences entre les individus et entre les équipes. Cela témoigne d’une approche axée sur l’humain. 

Donner des directives générales est un signe de confiance dans la force de l’équipe. L’organisation attache de l’importance à une relation de travail mature.

7. En tant que dirigeant, donnez le ton

1. pas de règles strictes, mais des ‘guiding principles

Sept indicateurs qui montrent que les organisations adoptent le modèle hybride

“Tout le monde ne doit pas toujours travailler en
même temps ou au même endroit.”

Dans son manifeste, Isabel plaide pour les moments de concentration et le travail asynchrone. “Nous considérons les réunions comme le seul mode possible de collaboration. Mais il existe d’autres solutions : la collaboration non simultanée en est une. Organisez des réunions avant les activités qui nécessitent une présence simultanée : prendre une décision par exemple. Par contre, prendre connaissance d’informations, se forger une opinion et l’exprimer par des mots sont autant d’activités qui peuvent se faire en amont de manière asynchrone.” Cette approche libère plus de temps propice à la concentration, une condition indispensable pour donner du sens au travail du savoir.

Encouragez les collaborateurs à poursuivre leur développement et soutenez-les dans leurs ambitions.

Les dirigeants présents à 100 % au bureau donnent le signal que le bureau est le lieu central du pouvoir. Dans le travail hybride, tous les lieux de travail sont équivalents.

Individu – équipe – organisation : la Sainte Trinité 

“Le travail hybride est souvent présenté comme la liberté ultime pour l’individu. Mais ce n’est absolument pas de cela qu’il s’agit.” Isabel est formelle. “Songez à la Sainte Trinité : individu, équipe et organisation. L’individu doit méditer davantage sur la manière dont il crée de la valeur ajoutée. Quant au dirigeant, il doit être plus attentif à établir la connexion et la confiance. Enfin, l’organisation doit faire preuve de clarté dans ses directives : des principes généraux qui permettent aux équipes de définir des modalités et de bonnes méthodes d’interaction.”

  • Eric De Ron
  • Steven Ackx
  • Alain Dumont
  • Nele Warnez
  • Koan Van Echelpoel
  • Luc Stock

Les gagnants du concours One du mois de juin ont reçu le livre ‘5G: De ruggengraat van onze toekomst’ de Tom Cassauwers ou le livre ‘Faut-il avoir peur de la 5G ?’ de Guy Pujolle

PASSER AU TRAVAIL HYBRIDE

Isabel De Clercq 

Fondatrice de Connect Share Lead, Isabel De Clercq est aussi l’auteur de ‘Hybrid Work – A Manifesto’, de l’ouvrage de management ‘Social Technologies in Business’ et du recueil de nouvelles intitulé ‘Gekruld’.

Erica Baetslé,
HR Manager Wellbeing & Engagement chez Proximus

“Du fait de la pandémie et du télétravail continu, il est parfois compliqué de conserver un bon équilibre. C’est pourquoi notre travail s’axe à présent essentiellement autour de la
devise : ‘Work smarter, Connect together & Energize yourself’. Nous dispensons des conseils, organisons des webinaires, diffusons des vidéos et donnons des directives sur l’importance des moments de détente ainsi que d’une culture de réunion plus intelligente.”

Diriger, motiver et lier en ligne

“Les choix posés maintenant par les organisations reflètent les valeurs de celles-ci.”

Répondez aux questions du concours et tentez de remporter l’un des 3 exemplaires.

‘Hybrid Work’ d'Isabel De Clercq 

Gagnez le livre

Isabel De Clercq
auteur de ‘Hybrid Work – A Manifesto.’ 

Réglementations excessives, vision étriquée.

Isabel De Clercq est la fondatrice de Connect Share Lead, une entreprise qui aide les organisations à concevoir un lieu de travail sain. Le travail hybride facilite cette mise en place. De la formation continue par le partage asynchrone du savoir à la productivité par la concentration et la technologie, en passant par le langage digital et une plus grande autodétermination. Adopter le travail hybride, c’est être gagnant sur tous les fronts, tout en améliorant le service clientèle.

Isabel observe que les organisations réagissent nerveusement en prévision de ce qui les attend à l’automne prochain. “C’est comme si beaucoup d'entre elles se sentaient contraintes de franchir le pas. Elles se contentent généralement de proposer deux jours de télétravail, faisant l’impasse sur les multiples possibilités qu’implique le travail hybride.” Isabel évoque alors avec ferveur des concepts comme la confiance, l’organisation mature du travail, l’orientation client et la formation continue.